10 RÈGLES D’OR À SUIVRE POUR AMÉLIORER VOS RELATIONS

Est-ce si évident, simple et naturel d’être en relation ?

Au cours de notre vie, nous devons affronter de nombreuses situations où notre intelligence relationnelle est mise à rude épreuve : relations amicales, amoureuses, familiales, contractuelles, collaboratives, hiérarchiques, conflictuelles…

Or, est-ce si évident, simple et naturel d’être en relation ?

Pourtant, avoir des relations de qualité avec notre entourage contribue grandement à notre épanouissement.

Les conflits provoquent des inquiétudes, des malaises et des colères exprimés ou refoulés et génèrent des tensions dans notre corps bloquant ainsi toute notre énergie, toute notre force créative et vitale.

Après un conflit, nous nous sentons vidés, nous ressentons de la tristesse, de la douleur, voire de la culpabilité d’avoir dit quelque chose qui a blessé l’autre …

Si la difficulté de passer à autre chose est présente, c’est parce que cette situation est viscérale, et qu’elle échappe totalement à la raison ou à la logique.
Ces expériences douloureuses, sont souvent ancrées dans nos histoires personnelles et nos expériences passées.

Mais rassurez-vous, dépasser un conflit, agir différemment, c’est possible ! Tout être humain sait qu’il peut agir différemment s’il le souhaite, plutôt que de s’enliser dans des schémas répétitifs, peu productifs et néfastes pour notre entourage et pour nous-même.

Pourquoi dépenser tout notre temps et toute notre énergie sur ces points de tensions ?

Dépasser les conflits, savoir les réguler, c’est aussi reconnaître sa part de responsabilité. En effet, dans une relation, chacun est responsable à 100% de ses comportements et personne n’est à blâmer.

Nous sommes maîtres de nos vies, et nous pouvons revisiter nos comportements si nous ne les jugeons pas opportuns.

Il ne convient pas de viser la perfection mais d’atteindre un équilibre relationnel satisfaisant.

10 RÉGLES D'OR À SUIVRE POUR AMÉLIORER VOS RELATIONS

Être en relation, ce n'est pas un trait de personnalitÉ mais un état D'Esprit

Vous pouvez donc changer d’état d’esprit à tout moment de votre vie !
Plutôt que de tenter de vous définir en fonction d’un sentiment – Je suis triste car cette personne m’a blessé – Essayez de le considérer comme un simple moment de votre existence – Je me sens triste…
Ainsi, votre état temporaire ne devient pas une caractéristique de votre personnalité.

Les conflits ne naissent pas parce les personnes sont en désaccord, mais parce qu'elles ont des peurs : peur d'être différent, peur de ne pas plaire ...

Restez vous-même ! En effet, vous pouvez être “connecté aux autres“ en conservant votre identité. !

ÊTRE EN RELATION N'IMPLIQUE PAS DE PERDRE SA PERSONNALITÉ, DE TOUT ACCEPTER D'ÊTRE TROP GENTIL

Adoptez votre style, soyez naturel, soyez vrai. Il n’est pas question de tout accepter cela “pompe“ votre énergie. Il peut vous arriver de dire oui alors que vous pensez non, par excès de gentillesse, pour attirer l’attention ou bien encore pour obtenir de la reconnaissance. Questionnez votre motivation avant d’agir.

CE N'EST PAS TANT LE CONFLIT QUI COMPTE MAIS LA FAÇON DONT VOUS ALLEZ GÉRER LE DÉSACCORD 

Recentrez-vous sur vous ! Exprimez vos ressentis et vos besoins dans la relation. Éviter le “tu“ qui “tue“ au risque de bloquer le conflit et d’entamer une discussion stérile.

LE CONFLIT EST UNE OPPORTUNITÉ D'APPRENTISSAGE

Demandez-vous ce que vous auriez pu faire de différent pour mieux réguler la relation.

VOTRE CORPS A SON MOT À DIRE !

Soyez attentifs aux signaux que vous envoie votre corps. 

Votre corps est votre ami, il vous révèle ce que le mental ou l’égo vous cachent. Il vous permet de ressentir pleinement les choses et d’adopter la meilleure décision face à une situation. Faites vous confiance, écoutez-le et adoptez un comportement plus juste, plus en accord avec la personne que vous êtes. 

ÊTRE EN RELATION, EST-ce UNE COMPLÉMENTARITÉ OU UNE SOURCE DE DÉSACCORD ?

Rappelez-vous que selon le proverbe “Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin“. Les individus peuvent s’enrichir de leurs différences plutôt que de dépenser leur énergie dans des luttes interpersonnelles et autres conflits

NOUS AVONS TOUS LA POSSIBILITÉ DE DÉPASSER NOS DÉSACCORDS ... SI, SI, C'EST VRAI !

Mettez-vous à la place d’autrui même si cela est compliqué. Nous avons tous tendance à observer le monde selon notre prisme. Mais plus nous observons le monde à travers le regard d’autrui, plus nous développons notre empathie envers les autres et plus nous augmentons nos chances de résoudre les conflits. 

Méfiants, nous sommes incapables d'être connecté à autrui

Sortez de vos schémas répétitifs ! Votre cerveau se sert d’expériences passées et répétées pour agir et réagir. Il est prêt à combattre s’il se sent menacé. Mais la plupart du temps, la menace n’est pas réelle alors que nous sommes sur le défensive.  Prenez de la distance avant d’agir émotionnellement.

Il y a un temps pour tout, et on ne peut pas toujours réguler les tensions immédiatement

Une émotion dure en moyenne 90 secondes. Attendez que l’émotion passe et que le pression retombe. Soyez attentif à ce qui se passe en vous. 

Attendez un moment propice, le “bon moment”, celui où votre interlocuteur sera plus enclin pour aborder le sujet et entamer le dialogue.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous souhaitez rester informé de notre actualité ou de l’évolution de nos accompagnements ? Abonnez-vous à notre Newletter !

© 2019 Tous droits réservés